Wine tasting au Clos des Tilleuls

7 octobre 2013 / Publié dans Au Clos des Tilleuls, Dégustations - Wine tasting

18th century cellar

This week-end, le Clos des Tilleuls was privatised for a party of ten guests. They asked us to prepare a wine-tasting session showing the diversity of Burgundy vineyard.

In our XVIIIth century cellar, the first theme was “ La Cote de Beaune in White “, with a large sample of what Chardonnay can offer: Santenay 1er cru La Comme 2008 , Pernand Vergelesses 1er cru Sous Fretille 2008, Meursault 1er cru-Charmes 2007 and Chassagne –Montrachet 1er Cru 2007. Beyond the differences coming from the various “climats” , they were able to realise as well the importance of the vintages.

We continued with “Burgundy Red Wines”, over a tasty finger-food buffet.  Our guests could enjoy Pommard, 1er Cru  Gevrey-Chambertin 1er cru, Chassagne Montrachet Morgeot and Beaune Bressandes. This time, all wines were from 2008, offering a unique opportunity to taste what Pinot Noir can offer at its best without the impact of the vintage.

Interestingly enough, this lively group could not agree on a single favourite wine : everyone had his own preference. Nevertheless Meursault – Charmes 1er Cru 2007 and Chassagne- Montrachet Morgeot  Red 2008 rallied the largest number of votes in both colours.

*********

Ce week-end, le Clos était privatisé pour un groupe d’une dizaine d’hôtes; à leur demande, nous avions préparé une dégustation donnant un aperçu de la diversité des vins de Bourgogne.

Dans notre cave voutée du 18° siècle, sur le thème de « la Côte de Beaune en blancs », nos hôtes ont dégusté un large échantillon de Chardonnay : Santenay 1er cru La Comme 2008 , Pernand Vergelesses 1er cru Sous Fretille 2008, Meursault 1er cru-Charmes 2007 and Chassagne –Montrachet 1er Cru 2007. Ils ont pu constater, au-delà des caractéristiques de chaque climat, l’importance du millésime.

Nous sommes ensuite passé aux vins rouges de Bourgogne, autour d’un buffet dînatoire. Nos hôtes ont goûté un Pommard 1er Cru, un  Gevrey-Chambertin 1er cru, un Chassagne Montrachet Morgeot et un Beaune Bressandes. Cette fois, tous les vins étaient de 2008, offrant donc une excellente opportunité de découvrir le Pinot Noir dans des expressions très diverses, sans effet millésime.

De façon amusante, chacun avait sa préférence pour l’un des vins dégustés, mais ce sont le Meursault – Charmes 1er Cru 2007 et le Chassagne-Montrachet Morgeot  2008 rouge ont rallié la majorité des suffrages.

HAUT